Débutant

Quelles sont les qualités d’un bon développeur ?

Quelles sont les qualités d’un bon développeur ?

Une question que la plupart des débutants se posent et aujourd’hui, je vous partage les qualités d’un bon développeur que vous devez acquérir ou posséder selon moi. Ils en existent d’autres mais ce sont celles-ci qui ressortent le plus tous les jours et qui sont les plus importantes.

Avoir de la logique

S’il y a bien une qualité où vous ne pouvez faire l’impasse, c’est la logique.

Si vous êtes allergique à la logique, que l’algorithmique vous rebute ou que vous êtes du genre à foncer tête baissée sans prendre le temps de réfléchir à ce que vous faites alors, NE FAITES JAMAIS DE PROGRAMMATION et passez votre chemin.

Cela vous évitera de perdre votre temps.

Être passionné

Cela peut paraître évident bien sûr, mais c’est le point de départ qu’il ne faut pas négliger surtout dans ce domaine.

Seulement, beaucoup de personnes confondent aimer la programmation et être passionné par la programmation. C’est pourtant une énorme différence, car si vous n’êtes pas complètement passionné vous risquer de vite abandonner ou de vite vous ennuyez.

Et en prime vous ne risquez pas de progresser rapidement, car vous ne serez pas investi complètement.

Si vous souhaitez en faire votre métier, il serait fort dommage de s’ennuyer et d’être dégoûté de faire cela tous les jours

Être curieux et avoir un sens aigu de l’analyse

Cela va bien entendu de “pair” avec la passion. Si vous êtes passionné, vous serez naturellement curieux d’en savoir plus sur le sujet. “La passion attise la curiosité”.

Mais cela ne suffit pas. Vous devez être attentif et curieux sur tout ce dont il vous entoure et analyser votre environnement.

Posez-vous des questions, cherchez à savoir comment un objet fonctionne, décortiquez chaque étape de son fonctionnement. Ce sont des moyens simples d’améliorer votre sens de l’analyse et de nourrir votre créativité et de vous donner des idées.

C’est le fait d’être curieux et intéressé sur le métier de votre client qui vous permettra de mieux le comprendre et de l’analyser en détail pour pouvoir lui proposer des solutions en adéquation avec ses principes et ce qui se faire de mieux à un instant T.

Être ouvert d’esprit

Quand on débute, on est un peu touche-à-tout ! On découvre pas mal de choses, on teste beaucoup de langages de programmation et bien souvent on se spécialise.

Certains sont même plus extrêmes en prenant la décision de programmer dans uniquement un seul langage de programmation. Et c’est une erreur !

Vous devez garder absolument cette ouverture d’esprit que vous avez lorsque vous commencez. Pas seulement sur l’ensemble des langages et des outils que l’on peut être amené à découvrir dans votre métier, mais sur tout ce qui constitue votre vie.

Sans cela, vous risquez de vous freiner et même de vous fermer des portes dans votre apprentissage et votre progression.

Être fermé sur certains concepts ou sur certaines idées risquera fortement de vous stopper dans votre élan et le pire de cas de vous retrouver largué vis-avis de vos collègues.

Se remettre en question continuellement

Il n’y a pas de réussite sans erreurs. Et en programmation, on en fait souvent. Il faut savoir les reconnaître et surtout les accepter. C’est ce qui nous fait progresser.

Reconnaître que vous êtes trompé ou que vous avez tort ne fait pas de vous une personne faible ou incompétente, c’est tout le contraire. Vous montrez que vous voulez progresser et vous mettez en évidence vos points forts comme vos points faibles. Une chose très importante lorsque l’on travaille en équipe.

Être autonome et autodidacte

Programmer en équipe ou en solo ? Vous serez amené à faire les 2, mais il est très important d’être autonome dans ce que vous réalisez.

Vous ne pourrez pas toujours compter sur les autres. De plus, il est du ressort personnel plus que du collectif de vous améliorer continuellement de manière autodidacte.

Vous devez avoir cette démarche seule d’apprendre et de vous améliorer dans ce que vous faîtes. Le collectif n’étant qu’une aide et une forme de motivation à tout cela.

Grâce à cela, vous serez très responsable et vous prendrez beaucoup plus d’initiative dans votre métier.

Être patient et judicieux

Ne pas comprendre une problématique à mettre en place, une erreur fatale qui se produit de manière inopinée ou encore une compilation qui n’aboutit pas… Tant de choses qui peuvent vite vous faire péter un câble et vite vous faire perdre patience.

Car entre un délai qui se rapproche et une perte de temps pour des problèmes qui ne devraient pas se produire : vous serez souvent pressé comme citron. La patience et le self-control devront être de mise. Le plus simple étant de faire main basse du monde extérieur (plus difficile à dire qu’à faire) pour surmonter tout cela.

C’est qu’être patient de manière judicieuse pourra vous aider dans votre carrière de développeur. Il est parfois plus intelligent de mettre de côté son problème et d’aller faire autre chose pour revenir dessus plus tard et trouver la solution comme par magie.

Y’a-t-il d’autres qualités à avoir ?

Oui il y en a beaucoup d’autres que l’on pourrait catégoriser comme petit plus dans ce métier. Je vous ai mis, selon moi, les qualités les plus importantes et évidentes pour être développeur.

Partager ce contenu
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.