Développement web

Une feuille de route pour devenir développeur web

Une feuille de route pour devenir développeur web

Je ne sais pas où vous en êtes dans votre chemin de développeur, vous commencez peut-être tout juste et vous ne savez pas encore ce que vous voulez faire exactement ou bien vous êtes déjà un développeur aguerri et vous souhaitez vous tourner vers autre chose aujourd’hui.

Je vais vous présenter et vous proposer une feuille de route pour devenir un développeur Web.

Pourquoi devenir un développeur Web ?

Aujourd’hui tout le monde est connecté, la vie des gens, les services pour se divertir, faire ses courses, commander un appareil high-tech…

La quasi-totalité de ce que nous connaissons est devenue connectée, ce qui était encore un mythe il y a encore 20 ans. Même les appareils qui ne le sont pas de base peuvent le devenir.

Et j’en sais quelque chose, car je fais partie de ces personnes qui réalisent des objets connectés DIY orientés domotiques avec des éléments qui, de base, ne sont pas prévus pour travailler ensemble ni même pour être connecté.

Bref, tout cela pour te dire que le web a révolutionné la vie de nombreuses personnes et ce n’est pas s’arrêter de si tôt. Tout le monde est connecté, tout le monde veut tout en temps réel et tout de suite et de n’importe où.

Les logiciels d’hier sont devenus de plus en plus délaissés. Je parle de ces logiciels où l’on devait les télécharger, les installer sur notre machine et les lancer pour pouvoir les utiliser.

C’est encore le cas aujourd’hui vous allez me dire. C’est vrai, mais de manière plus limitée ou pour des cas très précis.

Une petite anecdote

Prenons le cas des entreprises par exemple. Habituellement, les entreprises mutualisent et centralisent leurs applications (gestion commerciale, compatibilité, etc..) sur des serveurs au sein de leur infrastructure réseau.

Cela marche très bien comme ça, mais je vois 2 problèmes majeurs à cela :

  • l’accessibilité : pour utiliser le programme, il faut bien souvent configurer manuellement un accès sur l’ordinateur qui sera destiné à l’utiliser et être physiquement sur le réseau (bon OK on peut pallier cela avec un VPN, mais ça implique une surcouche en plus pour pouvoir utiliser ce programme)
  • la sécurité : vous devez mettre en place un bon système de sauvegarde et vous prémunir de toutes les éventualités possibles (vol de données, incendie, etc.)

Même s’il est possible de pallier ces 2 problèmes majeurs cela reste quand même des contraintes supplémentaires à gérer alors que ce n’est pas le but.

Les applications web et sites Internet permettent de pallier ces 2 problèmes dont plus personne aujourd’hui ne veut se soucier.

Les gens veulent des outils accessibles partout avec une simplicité déconcertante dans un simple navigateur web.

Et les problèmes de sécurité ne sont plus une préoccupation de l’utilisateur. C’est celui qui a conçu le site qui se soucie de cela pour lui.

Aujourd’hui tout est dans le cloud et la plupart des gens veulent tout dans le cloud, même si cela peut poser problème sur la confidentialité des données, mais cela c’est un autre sujet (qui pourrait bien mériter un article).

Un marché de l’emploi très attractif

Pourquoi je vous dis cela au final ? Pour vous montrer qu’à l’heure d’aujourd’hui devenir un développeur Web est intéressant et que ça le saura pour un très très long moment.

Le développeur Web va créer tout ce genre d’outils et les nombreuses interfaces que les gens adorent et utilisent tous les jours à l’heure d’aujourd’hui.

Et le marché de l’emploi est très demandeur malgré le nombre de développeurs aujourd’hui. Même en étant en poste, je me fais démarcher et on me propose d’autres postes que celui que j’ai actuellement.

Comment devenir un développeur Web ?

La bonne nouvelle c’est qu’il y a plusieurs façons de se former pour devenir développeur Web.

L’école bien entendu

La première option à laquelle on pense c’est l’école bien entendu.

Vous pouvez suivre des cursus qui forment pour devenir développeur de manière générale, mais il en existe certaines qui peuvent vous former à devenir un développeur web.

Beaucoup d’inconvénients si on choisit la mauvaise école

Soyons clair, les phrases qui vont suivre ne sont pas là pour dénigrer le système scolaire seulement des remarques pertinentes que vous compreniez à quoi vous attendre avec ce genre de cursus.

Vous allez plus ou moins approfondir les sujets, mais beaucoup les survoler dans l’ensemble. Et suivant les compétences, la motivation et l’envie de votre professeur, vous allez apprendre plus ou moins efficacement.

Je tiens cela de mon expérience et également de professeur de bonne foi et de jugement constructif sur leurs confrères.

Il faut également savoir qu’à l’école vous risquez d’apprendre des choses qui ne sont plus du tout d’actualité dans le monde professionnel. On dit parfois que l’école a un train de retard sur le monde professionnel actuel.

Pour la filière informatique, elle en a au moins 2 de retards. Ce n’est pas vrai pour toute, mais pour beaucoup d’entre elles. C’était le cas pour moi avec certains de mes professeurs.

Mais je pense que le pire de tout c’est que l’on va vous enseigner des connaissances, mais pas la mise en condition et l’état d’esprit qu’un développeur doit avoir dans le monde professionnel.

Tout simplement parce qu’ils n’ont pas l’expérience et ils n’ont jamais exercé ce métier dans le monde professionnel pour la plupart. Même s’ils suivent leurs élèves et les accompagnent dans leur stage, ils ne connaissent que la réalité du terrain à travers les rapports de stage.

Mais elles ne sont pas toute comme ça

Bon, je vous ai donné beaucoup d’inconvénients, mais heureusement toutes les écoles ne sont pas comme ça ni même les professeurs.

Si vous devez choisir une bonne école, privilégiez plutôt un parcours universitaire et des écoles dans de très grandes villes.

Et pour savoir si l’école a de bonnes capacités, profitez des événements portes ouvertes et discutés avec des personnes des promotions en cours pour savoir si la qualité des cours est pertinente avec ce qui se fait aujourd’hui.

Trouver des personnes d’anciennes promotions pour vous expliquer ce que vous voulez savoir sur la qualité des cours.

En tous cas, mettez-vous en tête que je dois de toute façon, vous ne devez uniquement compter que ce que l’école va vous apprendre. Vous devez apprendre des choses et alimenter votre apprentissage avec d’autres sources.

Les écoles très chères

Vous avez aussi des grandes écoles totalement spécialisées et dédiées pour cela du genre de Epita, Epitech (groupe Ionis) ou encore Supinfo.

Mais attention, prévoyez de casser votre tirelire, car ces écoles sont très onéreuses (on parle de 10k par an pour certaines de ses écoles pour certaines années).

Enfin, si vous êtes doué en informatique et que vous êtes motivé, il y a une école d’élite gratuite nommée l’école 42, mais il faut que vous ayez déjà un bon niveau en informatique pour réussir.

Les centres de formation pour se reconvertir

Il n’y a pas que l’école pour devenir un développeur web. Surtout si revenir sur les bancs de l’école vous effraye après avoir goûté au monde professionnel.

Il existe des organismes qui peuvent vous permettre de vous reconvertir professionnellement tout en bénéficiant des allocations chômage.

Je pense notamment à un organisme qui propose une formation de bonne qualité pour devenir développeur web.

L’AFPA est une bonne solution

Je parle notamment de l’AFPA. Elle propose une formation de développement web et mobile qui dure environ 8 mois. Bien que cette formation est payante, il est possible de la faire financer par diverses solutions.

Si vous êtes demandeur d’emploi, vous pouvez vous la faire financer intégralement et même percevoir de l’allocation chômage pendant votre formation. Une tranquillité et une sûreté non négligeable.

http://www.commitstrip.com/fr/2018/08/08/become-a-developer-in-just-100-days/

Source http://www.commitstrip.com/fr/2018/08/08/become-a-developer-in-just-100-days/

Mais 8 mois c’est court !

Soyons honnêtes ! 8 mois c’est court. Même très court ! Vous allez clairement survoler énormément de choses et énormément de possibilités.

Vous allez donc découvrir des concepts et des langages de programmation toutes les semaines ou toutes les 2 semaines. C’est un rythme très rapide et effréné.

Vous devez tirer profit de la situation, car vous aurez l’avantage de découvrir et de toucher un peu à tout. Vous verrez le métier d’un développeur Backend et d’un développeur Frontend.

Et comme la formation reste courte par rapport au métier vous serez très vite fixé pour savoir si c’est bien le métier que vous voulez faire.

Travailler sur votre temps libre pour vous exercer et mettre en pratique ce que vous apprenez sera donc vivement conseillé. Comprenez aussi que dans ses 8 mois, il y a 2 mois de stage à prendre en compte.

Nous avons des collègues issus de cette formation

Pourquoi je vous conseille ce genre d’organisme ? Où je travaille, j’ai des collègues qui sont issus de ses formations de conversion et que ce sont de bons développeurs en plus d’avoir fait de bons retours sur la formation de manière générale.

C’est une très bonne alternative à l’école tout en restant cadré sur ce que vous devez apprendre pour devenir développeur web.

La méthode solitaire en autodidacte

Il existe encore une autre manière d’apprendre pour devenir développeur Web et c’est la manière autodidacte. Alors en quoi ça consiste ?

Cela veut dire que vous allez devoir apprendre tout par vous-même. Vous devrez être capable de savoir ce que vous avez besoin d’apprendre et de trouver le moyen d’acquérir les connaissances par vous même.

Alors vous pourrez vous faire aider par d’autres développeurs bien entendu, mais ce n’est pas pareil que d’être accompagné par quelqu’un de dédié pour ça.

La facilité étant d’avoir un programme établi et une personne pour vous former. En autodidacte, ce sera à vous de vous constituer un fil conducteur.

Soyez ultra motivé

Cela peut être une bonne méthode d’apprentissage, car vous serez directement dans le bain et vous pourrez vous orienter directement sur ce qui vous intéresse. Vous obtiendrez également cette caractéristique des bons développeurs. Être autodidacte.

Par contre, je vous préviens, soyez armés d’une grande détermination et d’une grande motivation sinon vous allez très vite abandonner à la première difficulté que vous allez rencontrer.

Si vous ne préparez pas votre feuille de route comme il se doit, vous risquez de passer à côté de connaissance clé pour un développeur web.

Je vous conseille de rejoindre un groupe d’autodidacte pour maintenir votre motivation et surtout partager vos découvertes.

Site de vente de formations

Alors, comment se former tout seul ? Il y a plusieurs méthodes pour acquérir les connaissances dont vous avez besoin.

Vous pouvez suivre des tutos ou des vidéos gratuites directement sur le web, mais soyons honnête, vous verrez très vite les limites.

Le mieux est d’acheter des formations sur des sites du style d’Udemy, LinkedIn ou sur les éditions ENI. Le coût de ces formations reste très abordable et c’est un bon moyen d’être accompagné d’une certaine manière tout en étant autonome et vous pouvez avancer à votre rythme.

Suivez des formations de développeur qui ont elles-mêmes appris sur le tas

L’autre alternative est de suivre des formations d’autres développeurs web qui ont eux-mêmes appris sur le tas et qui se sont retrouvés dans la même situation : apprendre en autodidacte.

Je pense notamment à des développeurs du genre d’Anthony Welc avec son programme Harcoder.

Une feuille de route résumant ce que vous ne devez pas louper

Au final, peu importe le cursus que vous allez choisir, votre fil conducteur est le même : devenir développeur Web.

Je vous ai donc concocté une liste non exhaustive de ce que vous devez et pouvez apprendre pour être un développeur Web.

Suivant les développeurs, tout le monde ne serait pas complètement d’accord, mais elle a le mérite d’être assez complète et basée sur mon expérience.

Bien entendu, le point de départ pour tout, c’est apprendre en premier lieu l’algorithmique.  Grâce à cela, vous aurez une meilleure capacité pour concevoir votre code. C’est le langage universel de tout langage de programmation.

Voici la liste des choses que je préconise d’apprendre:

  • Langage de programmation orientée Front
    • HTML
    • CSS
    • JavaScript (Typescript)
  • Langage de programmation orientée Backend
    • PHP
    • Node.js
    • Python
    • Java
    • Ruby
    • C#
  • Framework Web
    • Les tout-en-un
      • PHP
        • Laravel
        • Symfony
        • CodeIgniter
      • Ruby
        • Ruby on Rails
      • Python
        • Django
    • Orientée Front
      • Angular
      • Vue
      • React
    • Orientée Backend
      • Express (pour des API)
      • Nest.js
  • Méthode de programmation
    • Design pattern
    • Singleton
    • Scrum
    • CRUD
    • Middleware
  • Bonnes pratiques
    • Clean Code
    • Test unitaire
    • Test de propriétés
  • Paradigme
    • POO
    • Procédural
    • Fonctionnel
    • Réactive
  • Outils
    • IDE
    • Git
    • NPM/YARN (JavaScript)
    • Composer (PHP)
    • SSH
  • Base de données
    • MySQL
    • MongoDB
    • Redis
    • PostgreSQL
  • Infrastructure
    • Docker
    • Linux
    • Centos
    • Ubuntu

Un beau bonus qui va vous aider à acquérir les connaissances

En constituant la liste, je me suis dit qu’il vous serait utile de vous donner des liens pour acquérir ses différentes connaissances et je suis tombé sur ce lien qui présente les skills d’un développeur web.

Web skill

Web skill

Non seulement il vous donne une liste complémentaire à la mienne très agréable à la lire, mais au survol de cette liste vous obtenez des liens cliquables pour acquérir les connaissances du skill en question.

Une vraie mine d’or pour vous.

Epilogue

J’espère que maintenant vous y voyez beaucoup plus clair pour devenir développeur et vous avez maintenant en votre possession une feuille de route à suivre pour ne pas louper une chose importante à apprendre.

N’hésitez pas à me laisser des commentaires pour me poser des questions ou tout simplement pour me remercier. Cela me fera plaisir !

Partager ce contenu
  • 32
    Partages

One Response

  1. Dieuvie

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :