Expérience pro

Bien choisir l’entreprise pour faire sa carrière de développeur

Bien choisir l’entreprise où faire sa carrière de développeur

On a qu’une vie et l’on passe en moyenne 99 117 heures au travail soit l’équivalent de 11,5 années (source ici) . Il serait dommage que ce temps soit gâché à faire quelque chose qui ne nous plaît pas et qui nous ennuie. Bien sûr, on cherche toujours à mieux gagner notre vie, car c’est le but de tout travail. Mais bien souvent on recherche plus encore. Un job pour s’épanouir, s’éclater dans ce qu’on fait et surtout prendre du plaisir pour passer de bonne journée.

Vous recherchez peut-être votre première expérience en tant que développeur ? Ou vous en avez assez d’où vous êtes et vous souhaitez changer de boîte ? Ou encore vous recherchez tout simplement un stage ?

Je vais vous expliquer les points essentiels à appliquer pour pouvoir mettre le maximum de chance de votre côté pour trouver l’entreprise qui vous correspond. Et vous verrez qu’il y a quelques points essentiels à ne pas négliger pour y parvenir.

Le secteur de l’informatique : du pain bénit

Il y a des secteurs d’activités où le marché du travail est complètement bouché. Les demandes d’embauches se comptent sur les doigts d’une main et bien souvent vous êtes une quarantaine sur le poste. C’est par exemple le cas de la grande distribution. Les futurs employés bataillent pour obtenir le poste auprès de leur futur employeur.

Nous avons une chance inestimable de ne pas être dans ce cas là. En fait, la tendance est totalement inversée. C’est l’employeur qui bataille pour trouver le bon profil. Il y a actuellement plus de postes à pouvoir que personne qui postule. Et je n’exagère pas, car je parle en connaissance de cause. J’habite dans une région dans le top 3 des plus touchés par le chômage et l’entreprise où je travaille actuellement a mis presque un an pour trouver un profil comme le mien.

Alors que moi, j’ai mis à peine 2 mois pour :

  • me décider à partir d’où j’étais
  • Mettre à jour mon CV et rechercher les entreprises qui me correspondent
  • Passer des entretiens
  • Étudier les propositions
  • Et choisir

Cela aurait pu être plus rapide, mais j’ai voulu prendre mon temps, car j’ai profité de cet avantage pour bien réfléchir et choisir la proposition qui correspondait le plus à mes critères.

Mettre en place sa stratégie de visibilité

Vous devez savoir une chose : les entreprises ne cherchent plus des pisseurs de codes. Ils recherchent avant tout des personnes qui savent répondre à des problématiques métiers c’est-à-dire analyser une idée ou une demande, proposer des réflexions et une architecture, questionner et challenger les problématiques, savoir répondre au client « non ce n’est pas une bonne idée » et  l’accompagner sur une meilleure valeur ajoutée.

Le mieux pour pouvoir mettre ça en avant c’est d’avoir un portfolio expliquant les différents projets que vous avez pu réaliser ou participer et de votre implication.Comme nous sommes dans le métier de l’IT, il est donc important d’être visible sur le web et de la soigner. Je vous conseille donc d’avoir un site Internet personnel qui fera office de CV en ligne. Vous pourrez y mettre toutes les informations intéressantes vous concernant ainsi que les moyens de vous contacter directement. Mettez en avant vos expériences, vos formations et surtout les projets dont vous avez participé avec votre degré d’implication.

Mais le point le plus important que vous devez absolument avoir c’est un GitHub. Vous ne pouvez pas faire l’impasse sur ça, car c’est grâce à lui que vous allez réellement pouvoir montrer qui vous êtes. Car oui malgré cela, vous restez un développeur et les entreprises seront enchantées de voir du code, mais ils auront une idée plus précise de votre niveau techniquement.

En dernier point, je vous conseille de vous inscrire sur différents sites de recherche d’emploi en ligne comme Monster ou Région Jobs par exemple et de soigner naturellement votre description. Si vous n’en avez pas déjà un, c’est vous créer un profil LinkedIn qui est un réseau social professionnel en plus d’être très sérieux. Ils ont une section «  Jobs » et il est courant de voir des propositions de postes sur ce réseau.

J’ai personnellement utilisé ce réseau pour l’entreprise où je suis aujourd’hui. La démarche a été initiée sur LinkedIn.

Qu’est-ce que vous recherchez réellement ?

Avant de commencer vos démarches de recherche, il est très important de se poser quelques questions au préalable. Que recherchez-vous dans votre futur job ? Et là je ne parle pas du salaire, mais bien de ce que représente pour vous le poste idéal. Prendre du temps pour y réfléchir au départ vous permettra de gagner du temps par la suite et surtout de ne pas être déçu.

Je vais vous aider en vous posant les questions que je me suis posais pour clarifier plus précisément ce que vous souhaitez comme job idéal :

  • Quel type de structure voulez-vous intégrer ?
    • Petite, moyenne ou grande entreprise ?
    • Une entreprise qui travaille exclusivement sur un projet interne qu’elle revend ou qui réalise des projets pour ses clients ?
    • Plutôt startup ou SSII ?
  • Quelles conditions de travail voulez-vous ?
    • Travailler tous les jours au bureau ?
    • Travailler directement chez le client ?
    • Travaille exclusivement à distance
    • Un mélange de tout ?
  • Quelles sont vos valeurs que l’entreprise doit absolument partager ?
    • Doit-elle vous proposer des challenges ?
    • Doit-elle vous accompagner dans votre évolution ?
    • Elle doit être honnête envers son personnel
  • Voulez-vous évoluer dans votre carrière de développeur ?
    • Lead developer
    • Chef de projet
    • Consultant
    • Référent technique
  • Ce que vous ne voulez plus dans votre futur job
    • reprendre un projet historique
    • ne plus être bridé dans ses choix et sa communication
    • être étouffé dans sa créativité
    • Ne plus intégrer une grosse entreprise

Par exemple, voici mes critères de recherche que j’ai utilisés pour déterminer ce que je voulais idéalement :

  • Je recherche entreprise de style startup où le management est innovant et surtout basé sur la confiance.
  • Ayant une préférence pour les technos web, elle développera essentiellement des outils web pour ses clients de manière sur mesure
  • Je ne veux pas de contrainte horaire imposée et le teleworking fait partie de la culture d’entreprise.
  • Il faut qu’elle respecte les valeurs les plus importantes à mes yeux à savoir :
    • Axé sur l’humain
    • Un soutien sans faille dans ce que l’on peut produire tant niveau professionnel que personnel
    • en totale transparence avec l’équipe
    • Produire du code utile et pas vendre juste pour vendre
  • Je ne veux plus :
    • intégrer une SSII
    • intégrer une entreprise dépourvue d’âme et qui délaisse ses employés au quotidien

Recherché tout en étant recherché

Vous avez fait un état des lieux de ce que vous recherchez ? Dites-vous bien que vous avez fait une grande partie du travail, car peu de monde le fait.

En vous ayant inscrit sur pas mal de sites d’emploi, vous allez vite remarquer que vous allez être contacté et sollicité assez souvent, même si vous ne recherchez pas spécialement d’ailleurs.

Quand j’ai ouvert les vannes c’est à dire au moment où je me suis décidé de trouver une autre entreprise, j’étais sollicité de partout : sur Monster, sur LinkedIn, par e-mail, par téléphone. La première semaine je pense que j’ai reçu entre 10 à 15 contacts pour une offre d’emploi.

Même si c’est encourageant et très flatteur, c’est vraiment la foire à la saucisse ! Vous allez recevoir de tout et de rien. Et il sera très difficile parfois de s’y retrouver. Mais c’est une bonne chose et il faut tirer profit de cela. Vous pouvez entamer la conversation avec ses recruteurs et les rencontrer en entretien pour certains par pure curiosité même si vous n’êtes pas spécialement intéressé. Je vous recommande de le faire pour vous exercer sur ces entretiens afin de bien préparer ceux qui vont vraiment vous intéresser.

Vous allez pouvoir notamment travailler votre stratégie de séduction auprès du recruteur et de jauger ce que vous allez dire ou ne pas dire. C’est un avantage inestimable donc n’hésitez pas à en abuser.

Bien entendu, vous l’aurez compris vous devrez vous même chasser les propositions d’emploi par vous-même et qui vous corresponde. Même si vous aurez énormément de recruteurs qui vous solliciteront, vous aurez de plus grandes chances de trouver par vous même la perle rare. Donc n’hésitez pas à consulter les offres sur les sites où vous êtes inscrit, mais pas uniquement. Google est votre ami et en tapant les bons mot-clés vous pourrez trouver des entreprises proposant des offres d’emploi sur leur propre site Internet.

D’ailleurs, certaines entreprises de développement sont assez joueuses en la matière et cachent leur proposition d’emploi sur leur site Internet notamment dans le code source de celui-ci. C’est le cas de decathlon.fr par exemple où si vous ouvrez l’outil de développement de votre navigateur vous verrez ce genre de message dans la console : 

decathlon offre emploi

decathlon offre emploi

Pas la peine de vous précipiter sur le site de Décathlon pour voir le message, il a bien sûr été retiré, car ils ont dû trouver leur perle rare.

Une autre chose à prendre en compte et dont vous ne devez pas faire l’erreur c’est vous limiter géographiquement dans votre recherche d’emploi. Surtout si vous souhaitez travailler en « Full remote » ou que vous souhaitez intégrer une grosse structure. Les antennes régionales sont assez courantes dans les grosses structures et vous pouvez trouver une offre d’emploi à 1000 km de chez pour au final travailler depuis votre domicile ou depuis l’antenne régionale qui est à côté de chez vous.

Que se passe-t-il si je ne trouve rien qui me corresponde ?

Malheureusement cela peut arriver et c’est certainement pour une raison simple, vos critères de sélection sont trop nombreux et trop exigeants. Je vous conseille donc de les revoir et de retirer les critères les moins importants pour vous.

Logiquement, vous devriez tomber sur des offres d’emploi qui vous correspondront.

Mettre le maximum de chances dans vos entretiens

Logiquement, vous avez certainement décroché quelques entretiens et il va être temps pour vous de découvrir la société qui vous accueille et surtout de vous présenter. Comme je l’ai dit précédemment, vous pouvez profiter des autres entretiens pour peaufiner votre présentation.

Le plus simple étant de reprendre les points que vous avez décrits dans votre site Internet ou votre portfolio. Gardez bien en tête de jouer franc jeu ! N’essayez pas d’en faire trop ou de mentir sur certains aspects de votre expérience.

Cela n’aurait aucun intérêt à part vous attirer des ennuis si vous êtes pris. Soyez toujours honnête et n’hésitez pas à dire que vous ne connaissez pas quelque chose. On ne vous le reprochera pas bien au contraire.

Mettez en avant vos valeurs et vos attentes. Les recruteurs aiment les personnes sincères avec de bonnes envies.

Attendez-vous également à passer des entretiens techniques. Cela peut être sur place (même si cela se fait de moins en moins) ou à distance. Personnellement, je trouve cela débile et non représentatif envers le candidat. Les tests sont souvent impersonnels et hors contexte. Les questions sont souvent des choses que l’on vous demande de ressortir des connaissances que vous êtes censés connaître par coeur. Heureusement, ils ne sont pas tous comme ça, mais vous avez plus de chance de tomber là-dessus.

Dans tous les cas, si vous postulez et que vous souhaitez intégrer l’entreprise en question et qu’elle vous soumet un test, alors vous n’y échapperez pas. Pour que cela passe mieux, voyez cela comme un challenge !

Expérience vs salaire

Vous avez trouvé l’entreprise qui vous intéresse et vous avez une proposition. Il arrive le moment où on va vous annoncer le package salarial.

Vous avez peut-être le sentiment que celui-ci est sous-évalué par rapport à vos attentes ? Mais vous avez le sentiment que travailler dans cette entreprise est une occasion en or. Cela m’est arrivé et pas qu’une seule fois.

Mais malheureusement, je n’ai pas de réponse concrète à vous apporter, car le choix dépend de chacun. Cela dépend si vous êtes focalisé uniquement sur le package salarial, sur votre mode de vie et ce que vous recherchez le plus finalement.

Mais pour les débutants je dirais qu’il vaut mieux sacrifier un peu le salaire si vous êtes convaincu que vous obtiendrez une expérience solide et une montée en compétence. Une expérience restera toujours acquise, le salaire lui n’est jamais acquis. Mais cela dépend de vos ambitions et vos objectifs.

Dans mon cas par exemple, je préfère le bien-être, l’épanouissement et le challenge. Le salaire est important bien sûr, mais dans la mesure où celui-ci me permet de vivre correctement suivant mon train de vie.

Ainsi, j’ai quitté mon précédent emploi il y a 1 an et demi où j’avais le statut de frontalier, un salaire plus que correct, des chèques repas, un treizième et quatorzième mois et même une voiture de fonction. Aujourd’hui, je n’ai plus rien de tout cela. Juste le salaire qui est plus que correct, mais une bien meilleure qualité de vie professionnelle. J’ai plus appris en 1 an et demi que les 5 dernières années dans mon ancien emploi.

C’est à vous de voir ce que vous souhaitez privilégier entre l’expérience et le salaire. Mais je sais d’expérience que le salaire dans le monde professionnel ça ne fait pas tout !

Partager ce contenu
  • 31
    Partages

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.