Débutant

Comment apprendre la programmation efficacement ?

Comment apprendre la programmation efficacement ?

Quand on commence, on se rend vite compte que l’on a un océan de choses à apprendre.

Et quand on est dans le milieu professionnel, on découvre vite que ce n’était rien par rapport à ce qui nous attend. Il est judicieux de mettre en place une stratégie pour rester motiver, mais aussi pour ne pas être dépassé des évolutions rapides qui surviennent chaque jour. 

Je vais donc vous livrer 8 clés pour y parvenir et vous faciliter la tâche.

Ne négligez pas les bases

Cela paraît évident, mais beaucoup les négligent. En fait, ils sautent carrément les étapes.

Ils commencent à programmer sans comprendre comment fonctionne réellement un ordinateur. Ils conçoivent des programmes sans bonnes logiques parce qu’ils n’ont pas pris le temps d’apprendre l’algorithmique.

La théorie c’est loin d’être marrant et excitant, mais on est obligé de passer par là.

C’est comme pour tout ! N’avez-vous pas appris à marcher avant de courir ? N’avez-vous pas appris à écrire avant de taper au clavier ?

Apprenez uniquement ce que vous comptez réellement utiliser

Le monde de la programmation est très vaste ! Trop vaste en fin de compte pour qu’humainement vous puissiez tout apprendre.

Il y a des nouvelles choses qui sortent tous les jours. De nouvelles techniques, de nouvelles librairies, de nouveaux langages, de nouveaux frameworks, de nouveaux outils, etc. Ajoutez à cela les effets de mode et la popularité, vous avez le cocktail parfait pour être pris dans une bonne spirale infernale et ne plus apprendre efficacement les choses qui ont de l’importance.

Vous vous éparpillez et vous passez votre temps à découvrir, à tester sans trop approfondir. Pire vous gâchez votre précieux temps sur des choses que vous n’utiliserez probablement pas au final. Et vous oublierez très certainement ce que vous avez appris surtout si vous ne l’utilisez pas régulièrement.

Ce n’est pas une très bonne stratégie.

Consacrez plutôt votre temps sur ce que vous comptez réellement pratiquer plutôt que survoler tout ce que vous découvrez. 

Mais n’hésitez pas à tester de nouvelles choses si ça vous titille

Dans la continuité du point précédent, si vous avez envie ou que quelque chose vous intrigue et que votre instinct vous suggère de tester, alors faites-le !

Vous y apprendrez certainement quelques choses et éventuellement, cela vous donnera certainement l’idée de mettre à profit ce que vous avez découvert dans l’un de vos nouveaux projets. Mais essayez de vous limiter pour ne pas vous éparpiller !

Économisez votre temps lorsque vous débuggez

Vous bloquez sur un problème, vous testez pas mal de choses pour le résoudre tout en abordant beaucoup d’autres perspectives. Vous vous rendez compte que cela fait déjà quelques heures que vous êtes dessus et vous commencez saturer. 

Vous décidez enfin de faire une pause puis vous avez l’éclair de génie, la petite ampoule qui s’illumine, vous vous empressez de tester et là miracle, ça marche !

Cela arrive à tout le monde et bien plus souvent qu’on ne le croit et même si vous apprenez beaucoup de choses pendant ces phases d’entêtement, ce n’est malheureusement pas la bonne stratégie.

Mon conseil ?

Si vous bloquez sur un problème depuis une bonne trentaine de minutes, mettez-le de côté et revenez-y plus tard. Vous n’avez pas idée, comment votre subconscient est capable de travailler pour vous en arrière-plan pendant que vous effectuez une autre tâche (programmation ou non d’ailleurs).

La prochaine que cela vous arrive, mettez votre problème de côté. Vous sauverez votre journée ainsi que votre cerveau d’un maux de crâne !

Choisissez le format d’apprentissage le plus adapté pour vous

Ouvrir une documentation et suivre le « Getting started » ce n’est pas pour vous ? Alors, optez pour d’autres moyens d’apprentissage. Il existe différentes manières d’apprendre la programmation, mais la plus populaire reste les vidéos.

Il existe beaucoup de tutoriels vidéo d’excellentes qualités sur YouTube et ils existent beaucoup de plateformes de formations plus ou moins coûteuses pour avoir des formations pas à pas et sans prise de tête.

La participation à des conférences est aussi une bonne alternative pour apprendre différemment.

Soyez ouvert à tout ce qui se fait en programmation

Même si vous êtes accro à certains langages ou à certains types de programmation, ne fermez pas les yeux les autres et ne négligez pas.

Restez ouvert d’esprit et mettez en place une veille technologique sur tout l’univers de la programmation de manière générale.

Il serait dommage de passer à côté de quelque chose, juste parce que vous êtes très sectaire !

Lancez-vous des objectifs et même des défis

Le plus gros problème quand on commence à apprendre quelque chose c’est qu’on est vite dérouté par tout ce qu’il y a à apprendre ou par la difficulté de la tâche. Il faut mettre en place une stratégie pour accroître ses chances.

Par exemple, lorsque je veux tester un nouveau langage ou framework par curiosité, j’aime bien me fixer comme objectif de créer une petite application dans le genre de la todo-list.

En fait, je crée toujours la todo-list. Pourquoi ? Tout simplement parce c’est une application très simple à réaliser et que je maîtrise le concept de ce genre d’application. Cela à un côté plutôt rassurant. Je peux donc entièrement me concentrer sur l’acquisition de la compétence en question sans me soucier du concept du projet.

Donc si quelque chose vous plaît de manière générale et que vous le maîtrisez, mettez-le en forme dans votre apprentissage pour vous donner un coup de pouce dans tout ce que vous comptez apprendre ou tester.

Dernier point : ne viser aucunement la perfection car vous n’y arriverez jamais même avec beaucoup d’expérience. Viser toujours un objectif d’amélioration et non regression !

Prenez du plaisir dans ce que vous apprenez

Ce dernier point est le plus important non ? Surtout, ne vous forcez pas à apprendre quelque chose si cela ne vous plaît pas ou ne vous attire pas même si c’est le langage ou le framework à la mode du moment. C’est non seulement contre-productif, mais vous risquez de vous dégouter de la programmation.

Eclatez-vous dans ce que vous faîtes ou ne le faîtes pas, tout simplement !

Partager ce contenu
  • 28
    Partages

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.