Développement web

Meteor : Développer des applications web full JavaScript

J’ai eu le plaisir d’assister à un événement de développeur du côté de Mons (Belgique) nommé la DevDay. C’est la 2ème année que j’y participe beaucoup de conférence orientée Microsoft mais on y trouve pour tous les goûts. L’occasion de faire de belles rencontres et de se tenir informer des tendances et des nouvelles technologies émergentes.

L’une d’elles a particulièrement retenu mon attention. Elle a été mise en avant par Arnaud Weil et s’intitule Meteor. Le moins que l’on puisse dire c’est que ce Framework apporte du renouveau dans la conception d’une application web.

Une application web est composée d’une partie serveur (PHP, Node.js, Ruby on Rails) et d’une partie client (JavaScript, Angular, React). Nous sommes obligés d’utiliser au minimum 2 langages de programmation différents pour créer une application web. En plus de ça si vous voulez réaliser une application avec du temps réel (un tchat par exemple), vous êtes obligé de mettre en place un système de Web Socket et coder chacune de vos parties d’échanges pour arriver à vos fins.

Meteor a révolutionné cette manière de pratiquer en utilisant qu’un seul langage de programmation : le JavaScript. Et ce qui est génial c’est qu’il est possible de décider facilement si du JavaScript doit s’exécuter que côté client, que côté serveur ou bien les deux. De plus en quelques lignes de code, il est possible de gérer du temps réel en quelques lignes.

meteor-language

Voici quelques points sur Meteor qui pourront vous séduire :

  • des interfaces utilisateur moderne car le rendu des pages s’effectue côté client grâce à une navigation fluide qui améliore l’expérience utilisateur
  • un code pour les navigateurs et mobile ce qui permet de créer des applications multiplateformes
  • juste du HTML/CSS, du JavaScript et MongoDB pour une application web performante et en temps réel
  • temps réel nativement sans rien faire les données se synchronise avec le serveur et se met à jour automatiquement à l’écran
  • MongoDB fait office de base de données côté serveur, son homologue est MiniMongo côté client. Chaque donnée modifiée côté client est répliquée côté serveur. Il en va de même qu’une donnée modifiée côté serveur est répliquée côté client
  • Meteor comprend un gestionnaire de paquets « Atmosphere ». Vous y trouverez de nombreux modules développés par la communauté Meteor mais il est néanmoins possible d’intégrer des librairies provenant d’autres plateformes comme npm ou encore Cordova Plugin Registry
  • une communauté qui ne cesse de s’agrandir

Arnaud Weil a mis en avant tous ses points lors de son intervention à la DevDay. Sa démonstration a mis en évidence la simplicité d’usage et l’aspect temps réel de Meteor en réalisant un simple système de commentaires avec possibilité de « like » sur ceux-ci.

J’avoue avoir été séduit par cette nouvelle technologie et je pense m’y mettre assez rapidement pour créer des applications interactives en temps réel sans devoir faire de développement supplémentaire.

Si vous désirez vous y mettre, je vous conseille le livre d’Arnaud Weil qui va vraiment à l’essentiel pour commencer très rapidement et très facilement sur Meteor.

Vous pouvez l’obtenir en format broché :

Et en format Kindle :

Laisser un Commentaire