fbpx
Productivité

Comment être productif dans sa programmation ?

Comment être productif dans sa programmation ?

Lorsque l’on débute en programmation, la productivité est pour ainsi dire inexistante. On ne sait pas par où commencer ou on débugge pendant de très longues heures sur un problème anodin et on se retrouve avec au final le même constat : baisse de motivation, frustration et « l’impression de n’avoir rien fait ». J’ai 2 bonnes nouvelles pour vous : la 1er c’est que c’est normal et la 2ème c’est que je vais vous apprendre comment améliorer votre productivité dans cet article.

Découpez son projet en plusieurs tâches

C’est évident vous allez me dire mais sachez-le : peu de programmeurs le font réellement. Pourtant c’est une des premières étapes à effectuer. Que vous travaillez sur un projet personnel ou professionnel, fragmentez votre travail en tâche. Quel intérêt de faire cela ? Tout d’abord, vous y verrez plus clair dans ce que vous devez faire et le projet vous semblera moins compliqué et moins insurmontable.

Ensuite d’accomplir plusieurs petites tâches dans un gros projet aura un effet positif psychologique sur vous puisque vous vous verrez avancer. Le plus simple est de sectionner son projet en module puis chaque module en petite fonctionnalité. Le gros avantage c’est que vous allez découper naturellement votre futur algorithme et donc le code que vous allez produire dans votre programmation.

Planifiez vos tâches

Il est impératif et très important de planifier vos tâches. J’irais même plus loin, vous devez les quantifier. Pourquoi ? Tout simplement pour avoir une vue d’ensemble de votre travail. Si vous ne quantifiez pas vos tâches, comment savez-vous le temps dont vous avez besoin pour accomplir votre projet ? En plus de cela vous allez remarqué que vous allez travailler beaucoup plus vite afin de respecter votre timing. Faites le test : quantifiez une tâche à accomplir et faîtes-là.

Une fois terminé, notez le temps que vous avez mis pour la réaliser ? Êtes-vous proche de votre quantification ? Maintenant posez-vous la question : si je n’avais pas quantifié ma tâche, combien de temps aurais-je réellement mis pour la faire ? Vous verrez que ce serait bien plus que vous ne le pensez.

Coupez toute source de distraction

Il n’y a rien de pire que d’être déconcentré. Il suffit d’un bruit, d’une interpellation pour casser votre concentration. Sachez qu’il faut entre 10 et 20 minutes pour être de nouveau pleinement concentré dans la tâche que vous effectuez. Et quand on programme on a besoin être ultra-concentré. Une majeure partie des bugs produits est due à une faute d’inattention ou un manque de concentration sur son algorithme.

Alors comment remédier à cela ?

La réponse est simple : vous devez vous couper de toutes les sources de distraction. Si vous êtes sensible au bruit, il est préférable de vous en isoler. Et si vous ne pouvez pas, vous pouvez écouter des musiques motivantes ou que vous aimez avec un casque pour vous créer une bulle. C’est également la même chose avec les notifications en tous genres que vous pouvez recevoir sur votre PC avec votre logiciel de messagerie ou sur votre smartphone. Lorsque vous effectuez une session de travail, coupez vos notifications pour ne pas être distrait. Vous aurez tout le loisir de les réactiver lorsque vous aurez terminé votre tâche.

Gérez les problèmes intelligemment

Il y aura un moment dans votre programmation où vous allez bloquer sur un problème qui peut sembler anodin et pourtant il prendra plusieurs heures à résoudre. Cela risque de vous énerver, vous obsédez et de vous frustrer. Ce n’est pas la bonne stratégie pour résoudre ce genre de problème. Généralement, voila comment je fonctionne : je tente de résoudre le problème en me fixant une durée maximum (environ 30 minutes).

Si je dépasse ce délai, je me force (et c’est très difficile pour moi) de lâcher le problème et de me concentrer sur une autre tâche. Je fais cela car je sais que mon subconscient va continuer de chercher une solution à mon problème. Je gagne ainsi du temps car pendant que mon subconscient cherche, j’avance dans une autre tâche. 

Multipliez les pauses en travail intensif

Si vous travaillez intensément, il est important de multiplier les pauses afin de s’aérer l’esprit et de recharger vos batteries. Même si vous êtes en plein rush et que le temps est contre vous, il est important de faire de pauses. Ne pas en faire va nuire grandement à votre productivité sur votre journée. J’en parle en connaissance de cause.

J’effectue généralement des sessions de travail de 1h intensivement et des courtes pauses entre chaque session. Cela peut être une pause de 5-10 min ou tout simplement quitter mon bureau pour marcher, boire ou manger quelque chose.

Un commentaire

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.