Méthodologie

7 façons d’apprendre la programmation

7 façons d’apprendre la programmation

Il existe énormément de façon d’apprendre et de se former de manière générale dans la vie. Certaines sont plus rapides et meilleures que d’autres. La programmation ne fait pas main basse sur cette règle. Voici celle que je préconise et que j’utilise personnellement.

1°) L’école

Les études sont la première source d’apprentissage. Le plus gros avantage est que vous êtes encadré et vous vous laissez guider par les professeurs qui vous permettent d’acquérir les premiers concepts et les bonnes bases en programmation de manière générale. En clair vous apprendrez ce que vous avez besoin d’apprendre dans le bon ordre pour être paré à progresser drastiquement dans ce domaine en milieu professionnel. Mais ça c’est la théorie.

Car oui, il y a tout de même des inconvénients. Tout d’abord le système scolaire peut être rébarbatif et ennuyeux à la longue surtout si l’on a un certain âge. Ensuite il faut être conscient que certains professeurs ne sont pas passionnés par ce qu’ils font et ne suivent pas forcément les évolutions de la programmation. Ils n’ont jamais travailler dans une entreprise du secteur privée pour se rendre compte des exigences imposées par celle-ci à la sortie de l’école. 

Il n’est donc pas rare de recevoir de la part d’un professeur des informations obsolètes voire erronées. Je parle en connaissance de cause. Apprendre essentiellement pendant vos années de BTS du VB6 ou du C n’a rien de très réjouissant ni même de très glorieux pour la suite niveau professionnel. Et je n’exagère pas sur ce point.

Ce qu’il faut retenir: l’école est une valeur sûre pour créer ton premier socle dans le monde de la programmation. Il t’inculquera les bases et les théories nécessaires pour bien progresser. Par contre pour être à niveau par rapport au marché de l’emploi, il est nécessaire de travailler en autodidacte pour combler ce manque.

2°) Les formations en ligne

Cette solution est la plus flexible pour un débutant. Elle permet de sélectionner les cours que vous vous voulez suivre quand on le veut et où on le veut. Bien entendu, ces formations sont bien souvent payantes mais l’avantage c’est que vous avez affaire à un contenu de qualité. Il a été concocté par une personne experte et qui sait de quoi elle parle. Le contenu de la formation est souvent sous forme de module avec du contenu vidéo et des supports de cours en PDF.

Des exercices accompagnent bien entendu les formations afin de valider vos connaissances et de vous exercer, ce qui est le plus important et motivant. Le site le plus connu, et celui que je recommande, est « Udemy ». Un autre site Internet qui lui permet d’avoir un diplôme reconnu à la fin est « Diplomeo ».

Ce qu’il faut retenir : les formations en ligne sont une alternative à l’école traditionnelle permettant d’apprendre à son rythme. Les formations en ligne de qualité sont payantes et parfois assez chères mais l’accompagnement est de meilleur qualité, ce qui n’est pas forcément nécessaire pour apprendre quelque chose. Sachez également que les formations en ligne sont des raccourcis vers l’acquisition de ces connaissances.

3°) Les livres et les magazines

Les livres sont moins coûteux que les formations en ligne mais elles ne les remplacent pas. Je vois les livres comme un moyen de se faire une idée d’un sujet précis, voir de l’approfondir si besoin. Ils peuvent néanmoins dans certains cas remplacer une formation en ligne à condition que le livre soit riche en valeur ajoutée et bien conçu par l’auteur. Cela peut être rébarbatif de se taper un livre de 400-500 pages à lire avec des lignes de code décrites à la volée, il faut en être conscient.

Le plus gros avantage c’est que dans les livres de qualité, toute l’information dont vous avez besoin est contenu dedans. Inutile donc de chercher tous les informations à droit à gauche. J’aime me fournir en livre de programmation sur le site des « éditions ENI ». Bien entendu, il est possible d’acheter des livres de programmation sur d’autres sites Internet comme Amazon.

Enfin, je recommande un grand magazine de programmation pour lequel j’ai eu la chance de contribuer au numéro 209 pour un article domotique : le magazine Programmez!. Ce magazine parle de tous les aspects programmation que ce soit la partie technique d’un langage de programmation, le marché du travail et les méthodologies.

Ce qu’il faut retenir : si vous aimez lire et que vous souhaitez acquérir des connaissances fort théoriques sans vous ruiner, les livres sont une bonne option.

4°) Les sites internet spécialisés

Les livres sont un moyen de se former en autodidacte et les sites internet spécialisés le sont également. Ce sont des sites regorgeant d’informations liées à la programmation que ce soit pour un ou plusieurs langages. L’un des plus connus est OpenClassRoom. Il explique la plupart des langages de programmation les plus populaires sous forme de chapitre. Pour débuter un nouveau langage et avoir des bases, il est intéressant mais si vous souhaitez en approfondir un, il vaut mieux regarder ce qui peut se faire ailleurs.

Dans le même genre que OpenClassRoom, il y a le site Developpez également. Là aussi on y trouve des cours sous forme de chapitre mais j’y vais très rarement pour être honnête. Ce sont 2 bons gros sites de référence. Mais ils en existent bien d’autres dont des moins gros mais plus précis pour certains. Il y a tout d’abord les blogs, comme le mien. Des blogs de développeurs qui sont bien souvent bien implantés dans le milieu professionnel apportant des morceaux de codes pour des problèmes précis et des cas concrets d’entreprises très enrichissant.

La blogosphère de la programmation en France est mince mais il y en a des tas en anglais. Les blogs vous partageront une expérience vécue au quotidien dans la vie d’un développeur ce qui n’est pas le cas des gros sites internet spécialisés. Voici un dernier site Internet qui a le mérite de vous permette d’apprendre un langage de programmation avec un aspect pédagogique et une expérience professionnelle certaine. Ce site c’est apprendre-a-programmer.info.

Ce qu’il faut retenir : Les gros sites de référence vous apporteront de bonnes bases dans un langage de programmation précis. Vous allez acquérir de la technique. Les blogs vous apporteront une expérience professionnelle et vécue à travers le récit de ces auteurs (comme le mien). Vous allez acquérir de la méthodologie. C’est tout aussi important.

5°) Le contenu vidéo

Vous trouvez le contenu texte très barbant et peu interactif ? Il est possible d’apprendre avec du contenu vidéo. Le gros avantage est que bien souvent nous voyons les lignes de code en live ainsi que les différentes installations de l’environnement avec son paramétrage et le déploiement du poste de travail du programmeur. Bien plus parlant que des mots. Le site des « Editions ENI » propose en plus des livres du contenu vidéo.

Si la programmation web vous branche, le site Internet « Grafikart » est fait pour vous. Son auteur fait des vidéos très percutantes et surtout de qualité. Si vous avez les moyens, vous pouvez obtenir des cours au format vidéo sur « Elephorm ». Enfin, Youtube regorge de milliers de vidéos concernant la programmation. Il suffit d’utiliser sa barre de recherche pour vite se rendre compte du nombre de résultats. Bien entendu, vous en aurez plus avec des recherches en anglais.

Ce qu’il faut retenir : le contenu vidéo est plus parlant et plus interactif pour la démonstration technique de la programmation.

6°) Avec des séniors

« Ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprendre à faire des grimaces. ». Un développeur sénior a une solide expérience et a rencontré les problèmes que vous rencontrerez. C’est un atout indéniable car il va vous permettre d’hacker votre apprentissage et il se distinguera comme votre mentor. Il partagera avec vous sa vision de la programmation et toutes ses astuces pour pouvoir progresser. Vous pourrez vous reposer sur lui vous permettant d’éviter quelques frustrations.

Ce qu’il faut retenir : c’est l’apprentissage le plus performant et le plus rapide qui vous fera progresser à vitesse grand V. C’est aussi le mode d’apprentissage où le contact humain est le plus important. Si vous avez l’opportunité, saisissez-la !

7°) En participant à des événements et/ou CodeLabs

Je conclurais avec ce point qu’aucun programmeur ne devrait négliger : participer à des conférences et événements. Je ne vous demande pas d’être un « speaker » mais de participer en tant que spectateur pour apprendre énormément d’informations lors des démonstrations de ces experts. Non seulement, vous allez repartir avec beaucoup de connaissances mais votre motivation va être complètement reboosté.

Vous repartirez avec des idées plein la tête et du rêve plein les yeux. En plus de cela, vous allez faire plein de rencontres avec des développeurs de tout niveau, même du vôtre. Comme pour tout il y en a des payantes et des gratuites. Vous pouvez des événements de développeurs sur des sites Internet comme Eventbrite. Je participe régulièrement aux événements du « jeudi du libre » à Mons en Belgique qui sont des conférences gratuites sur un sujet Open Source. Je participe aussi chaque année à la DevDay (également à Mons en Belgique) et dernièrement à la Dev Fest de Lille.

Ce sont des conférences très orientées web puisque je me suis spécialisé dans ce domaine mais il y en a des tas d’autres. Une petite recherche sur internet devrait vous en sortir des dizaines. Enfin il y a aussi les Code Lab qui ont une approche plus technique que les conférences car vous n’êtes pas que spectateurs mais également acteurs puisque vous mettez les mains dans le cambouis.

Ce qu’il faut retenir : les événements sont des moments enrichissants tant techniquement qu’humainement. Les CodeLabs sont des expériences uniques mettant votre talent et vos nerfs à rude épreuve (pour votre bien c’est évident).

Et vous ? Dîtes-moi en commentaire quelles sont les méthodes d’apprentissage que vous préférez ?

3 Commentaires

  1. versus

Laisser un Commentaire